Traité de la Réintégration des Êtres

MARTINES DE PASQUALLY

Traité de la Réintégration des Êtres

TRAITÉ DE LA RÉINTÉGRATION DES ÊTRES DANS LEURS PREMIÈRES PROPRIÉTÉS, VERTUS ET PUISSANCE SPIRITUELLES ET DIVINES,
VERSION ORIGINALE et VERSION DE 1899

Mise en page corrigée et améliorée par Joseph CASTELLI

Éditions Castelli © 2009

Retour a la page : Esotérisme

Dieu ayant créé pour sa propre gloire, dans son immensité divine, des esprits distincts de lui, pour qu'ils exerçassent le culte que cette Divinité leur avait fixé et prescrit par des lois immuables, des préceptes et des commandements éternels et inaltérables, ces premiers êtres spirituels créés par Dieu furent tous créés libres et indépendants du Créateur, quant à leur volonté et action spirituelle. 

Ils étaient donc, par ce moyen, créés avec leur libre-arbitre. 

Ce qui ne peut se croire différemment, sans détruire la faculté, la propriété et la vertu personnelle des premiers êtres créés, que l'Éternel avait émancipés du sein de sa Divinité, pour qu'ils opérassent avec précision dans les bornes qui leur avaient été données et assignées par le Créateur pour être à leur seule disposition et puissance. 

C'était positivement dans ces lieux où ces êtres spirituels premiers devaient rendre à leur Créateur le culte qu'ils lui devaient et pour lequel ils avaient été créés. 

Ces êtres ne peuvent nier leur convention entre le Créateur et eux. Ils reçurent des lois, des préceptes et des commandements. 

C'est par ces mêmes lois qu'ils ont souscrit à cette grande convention en la recevant immédiatement de Dieu avec satisfaction. 

Quels sont donc ces premiers êtres créés que l'Éternel émancipa de lui-même et comment les distingua-t-il ? 

Par leurs noms, vertus et puissances supérieures à tout être créé après eux. Ils étaient supérieurs parce qu'ils occupaient immédiatement l'immense circonférence divine qui est vulgairement appelée Domination, premier cercle divin portant son nom dénaire, ainsi qu'il suit par la figure.

Retour a la page : Esotérisme

Vous pourriez aussi aimer..

Apologie des Francs-Maçons

Le Cléricat Templier coiffa pendant six ans la branche chevaleresque de la Stricte Observance templière 

Auteur : Johann August Starck

Éditions Maçonniques © 2009

ISBN : 978-2-35213-100-7 - Référence : 9782352131007