Le Ministère de l'Homme Esprit

LE MINISTÈRE DE L’HOMME ESPRIT

L'Homme est le mot de toutes les énigmes.
De l'Esprit des Choses

LOUIS CLAUDE DE SAINT MARTIN - 1802

dit Le Philosophe Inconnu

Mise en page corrigée et améliorée par Joseph CASTELLI

Et réédité par les ÉDITIONS MAÇONNIQUES en 2008

« A tous les instants de notre existence nous devons nous ressusciter des morts. Notre pensée, notre action, notre volonté, nos affections vraies et pures, tout est dans le tombeau. » Nous devons « soulever la pierre du tombeau » et nous réapproprier « notre première pureté » ; tel est « le grand œuvre » auquel l’homme est convoqué, et auquel Louis Claude de Saint-Martin nous exhorte. Il insiste : « Que l’âme en travail ouvre tous les sens de son être, pour que la vie puisse la pénétrer. » C’est le sens du « grand œuvre. » Qu’adviendra-t-il lorsque l’esprit aura été « rendu à sa propre substance » ? « Il faut s’attendre à des développements immenses, » prévient celui qui fut surnommé le Philosophe inconnu. L’homme atteindra « aux œuvres et aux opérations invisibles » des sages et des prophètes. « L’esprit lui donnera son agilité ; (il) sera transporté, comme l’éclair, de l’orient à l’occident » ; en « un instant il (le) rendra à la fois présent dans toutes les régions », et chacun comprendra pourquoi, aux noces de Cana, le meilleur vin a été servi en dernier. Louis Claude de Saint-Martin exalte ce qu’il y a de meilleur en l’homme : l’admiration, l’amour, la solidité des rapports humains, et la présence du grain de sénevé « enfoui dans le cœur de chacun, mais qui doit nous porter jusqu’aux cieux, transfigurer la nature même, et rendre à l’homme sa splendeur passée. »

 Retour a la page : Martinisme

Vous pourriez aussi aimer..

Apologie des Francs-Maçons

Le Cléricat Templier coiffa pendant six ans la branche chevaleresque de la Stricte Observance templière 

Auteur : Johann August Starck

Éditions Maçonniques © 2009

ISBN : 978-2-35213-100-7 - Référence : 9782352131007