Les Sources Occultes de la Stricte Observance

39,00 €

taxes comprises hors frais de port
En stock
Délai de livraison : 8 jour(s)

Description

EAN 9782352130284

Livre de 394 pages

Les Sources Occultes de la Stricte Observance

et

du Cléricat Templier

Pierre GIRARD-AUGRY

Éditions Maçonniques © 2006

Après avoir étudié, dans ses deux ouvrages précédents, les rituels maçonniques et chevaleresques de la Stricte Observance Templière, Pierre Girard‑Augry aborde ici les sources de cet Ordre néo-templier qui eut un retentissement considérable dans toute l'Europe du XVIIIème siècle et grâce auquel le Rite Écossais Rectifié doit son existence. Bien que certaines de ses sources puissent être facilement identifiées, d'autres restent occultes parce que relevant de cet « imaginaire chevaleresque » qui, lié aux influences stuartistes, a imprégné la Franc-Maçonnerie du siècle des lumières. Pour la branche chevaleresque, si la légende néo-templière a structuré le « mythe fondateur » de ce régime maçonnique à vocation chevaleresque, l'analyse des grades liminaires, tels ceux du Chapitre de Clermont et de l'Ordre Sublime des Chevaliers Élus, montre que la Stricte Observance n'est pas une création ex nihilo mais qu'elle s'inscrit dans un courant maçonnico-templier, sur lequel l'influence de l'Ordre Teutonique, au moins pour l'Allemagne, est indéniable. Le Cléricat Templier (Chapelinat et Canonicat), qui est venu se greffer quelque temps sur la branche chevaleresque, prend ses sources dans les grades cléricaux et sacerdotaux existant alors, tels le Chevalier de la Palestine ou de l'Aurore, le Grand Prêtre des Templiers du rite de Mélésino et le sacerdoce magique des Élus Coëns de Martinès de Pasqually ; mais son influence la plus directe, pour la forme même des cérémonies, reste la messe tridentine et le sacerdoce catholique. Ainsi, il est démontré que la Stricte Observance Templière tire son origine de courants préexistants, ce qui n'enlève rien à sa spécificité chevaleresque et cléricale qui en fait bien l'Ordre du Temple «rétabli et renouvelé», ce qu'elle n'a cessé d'affirmer hier et aujourd'hui.